MEXICAN INSTITUTE

OF SOUND


PAYS: Mexique
LABEL: Yebo music
ALBUM: Disco Popular
STYLE: Electro Latin Urban Hip Hop
LINE UP: 3 (chant/électronique, batterie, guitare)
BOOKING: Europe
TOURNÉE: Juin/Juillet 17


L’Instituto Mexicano del Sonido, ce sont avant tout des grooves de cumbia et des trompettes de mariachis mêlés à des lignes de basse, des effets et des rythmes explosifs.

C’est dans le contexte d’une élection présidentielle historique au Mexique qu’Instituto Mexicano del Sonido a présenté son vidéoclip « México », tiré du dernier album tant attendu intitulé « Político ». Réalisé par Jonas Cuarón (Children of Men), frère d’Alfonso Cuarón (Y Tu Mamá También, Harry Potter), le vidéoclip de « México » a été filmé sur la légendaire place « El Zócalo » de Mexico, au cœur de manifestations massives de jeunes. Le vidéoclip controversé montre le mouvement social de la jeunesse du #Soy132 qui s’est formé récemment en faveur de la démocratisation des médias et du système politique mexicains.

Cet album, pertinemment intitulé « Político », fut lancé dans un contexte politique précaire, marqué par un déchaînement de la violence liée à la drogue et une élection présidentielle contestée. « Un jour l’année dernière, je me suis réveillé alors que la police avait saisi, à côté de chez moi, quatre tonnes de l’explosif C-4 prêt à être utilisé dans une attaque violente. J’ai été estomaqué non seulement d’apprendre que je dormais près de 4 000 kilos de matériel de destruction, mais que du C-4 se trouvait au cœur de Mexico. Ce jour-là, j’ai commencé la composition de l’album qui allait devenir Político. Le Mexique est un amalgame de C4 et de cœurs. »

Le résultat est un album rempli de tubes pour le plancher de danse qui fait le pont entre les mondes de Mexico, Tokyo, Barcelone et New York et marqué tant par la folle imagination musicale de Lara que par son humour et son esprit. Le premier single, « Mexico », a déjà suscité la controverse dans les médias mexicains. Le nouvel album comprend aussi la chanson « El Jefe », qui a récemment été choisie en tant que thème d’« El Luchador », la nouvelle série télévision de la chaîne A&E consacrée lutte mexicaine.

Grâce au succès critique et commercial des albums qui l’ont fait connaître, « Piñata » et « Soy Sauce », la vedette malgré lui parcourt désormais le monde, se produisant dans des festivals majeurs tels que Coachella et Lollapalooza. Alors que les chansons plus anciennes d’IMS reposaient sur des collages d’échantillons vintage divers, « Político » est composé uniquement de créations entièrement originales enregistrées avec orchestre et voix.

Camilo Lara n’a jamais eu l’intention de prendre sa carrière musicale au sérieux. Au départ, Lara concevait des compilations de Noël pour ses amis. Puis, ceux-ci l’ont convaincu d’aller en studio avec ses chansons. Dans les débuts d’IMS, Lara travaillait de jour en tant que directeur de la major EMI au Mexique ; le soir, il concoctait son premier album.

Les prestations sur scène d’IMS ont évolué en parallèle aux processus d’enregistrement et de composition du projet. On est passé d’une console à boutons à un orchestre complet en direct. Au cours des dernières année, IMS s’est produit dans des concerts du Danemark au Japon, y compris des spectacles majeurs au Central Park Summer Stage, à VIVE Latino, à Lollapalooza, Womex, SXSW, Roskilde et Coachella.

L’année 2016 est riche en rencontres, Camilo Lara monte le projet collaboratif Compass avec son compère mexicain, Toy Selectah. Cet album comporte plus de 90 collaborations avec des artistes tels que Boy George, Sly&Robbie, Beastie Boys, Stereo Mc, Toots & the Maytals, Gogol Bordello, Cornelius, Eric Bobo (Cypress Hill), Money Mark, Emicida, Bonde do Role…

Presse:

« Le son de cumbias, boleros et mariachis traditionnels du Mexique mêlé à des échantillons, des effets et des rythmes. » – New York Times

«  au croisement de la cumbia, du rap, du dubstep et du reggae, les deux producteurs mexicains sont parvenus à créer l’album collaboratif. » – Redbull Mag