JAGA JAZZIST


PAYS: Norvège
LABEL: Ninja Tune
ALBUM: Starfire
STYLE: Electro Jazz Rock
LINE UP: 8 (guitare/électronique/vibraphone, trombone/percussions, claviers, guitares/effets, basse/claviers, sax/clarinette/flûte, batterie, tuba/flûte/glockenspiel)
BOOKING: France
TOURNÉE: printemps, été, automne 2017

Précédé d’un remix impressionnant de leur compatriote Todd Terje, le nouvel album de Jaga Jazzist – qui fêtent leur 20 ans d’existence – est l’un de leurs plus audacieux.

Le nouvel album de Jaga Jazzist, très attendu cette saison, a en effet déjà suscité la curiosité du grand Todd Terje qui s’est attelé au remix de l’un des titres. La conception de l’album a nécessité des années et beaucoup de réfélxion pour donner naissance, en ce retour des beaux jours, à cinq titres aboutis et prometteurs.

En décembre 2012, Lars Horntveth – le leader et songwriter principal de Jaga Jazzist – a quitté la Norvège pour s’installer à Los Angeles. C’est en Californie, inspiré par l’immensité de l’espace autour de lui, la taille du ciel au-dessus de sa tête et les incessantes lumières qui clignotaient quand il faisait le tour de la ville en voiture, qu’il a commencé à écrire une suite de morceaux qui deviendraient ‘Starfire’, le nouvel album du groupe, fleuron du nu jazz scandinave.

Régulièrement, Horntveth était rejoint à Los Angeles par les autres membres du groupe, qui apportaient leur contribution aux compositions avant de repartir pour leur Norvège natale. Quand les bases de l’album furent posées, Lars retourna à Oslo pour terminer l’enregistrement dans le studio que le groupe s’est construit et a aménagé ces dernières années. Le résultat est une révélation, d’autant plus miraculeuse que le groupe est actif depuis vingt ans.

Après les très arrangés One Armed Bandit et Live with the Britten Sinfonia, ‘Starfire’ est un album qui fait la part belle aux expérimentations. En recourant davantage à l’électronique et en donnant plus de place aux riffs du guitariste Marcus Forsgren, ‘Starfire‘ s’avère être l’album le moins « jazz » de la discographie de Jaga Jazzist. Tous les éléments qui ont fait

du groupe l’un des plus importants de son temps sont ici réunis et créent un son unique qui pourrait bien faire de ‘Starfire’ l’album du couronnement. Centré autour de la fratrie Horntveth (Lars, Martin et Line), Jaga Jazzist prend forme en 1994, alors que Lars n’a que 14 ans. Au cours de ses vingt années d’existence, le groupe a sorti cinq albums studios, un live, 5 EPs, un DVD et une box-set.

Cinq des huit membres originels ont participé à l’écriture et à l’enregistrement de ‘Starfire’ – un noyau dur auquel a su se greffer Leon Dewan, co-inventeur du Swarmatron, synthétiseur analogique notamment utilisé par Trent Reznor.

Starfire est un disque magnifique, viscéral et exaltant qui bien que structurellement complexe et musicalement rigoureux ne manque ni de sensualité ni d’humanité. Et c’est peut-être bien le grand disque de Jaga Jazzist.

Presse:

« A l’instar de Snarky Puppy ou de Tigran, le futur d’une “fusion new wave ” passe aussi par les expérimentations de ces musiciens venus du Nord. » – Muziq

« L’ample formation norvégienne revient avec un nouvel album, “Starfire”, et fait décoller son nu-jazz au-delà de la stratosphère. . » – FIP